Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

BANQUE HAPOALIM : la principale banque israélienne demande l'intervention de l'Etat


Jeudi 13 Novembre 2008

Jusqu’alors cantonné au rôle de gardien des taux directeurs, l’Etat pourrait soutenir les banques israéliennes




“Il n’y a aucune chance que nous puissions sortir de cette crise par nous-mêmes, et chaque jour perdu aggrave la crise”. Cette phrase ne sort pas de la bouche d’une grand banquier européen ni américain mais bien de Zvi Ziv, le PDG de la 1ère banque israélienne, la Banque HaPoalim.

Au milieu du gué politique et en pleins préparatifs électoraux, les politiciens sont actuellement peu armés pour gérer cette fameuse crise que l’on disait limitée aux occidentaux. Un point de plus pour Benjamin Netanyahu vers la réélection. Son passé de Ministre des Finances ayant relancé l’économie israélienne en 2003 pourrait bien être essentiel dans cette période chahutée.

De son côté, Ziv s’est exprimé lors de la Prime Minister’s Conference for Export and International Cooperation pour annoncer ses anticipations d’un avenir assombri par la crise. Selon lui, les méthodes standard ne permettront pas de résoudre la crise de confiance des épargnants dans le système financier à long terme. Il a appelé à la mise en place d’une table ronde qui inclut à la fois les régulateurs et les chefs d’entreprise.

Alfred Akirov, président d’Akirov a confirmé ces dires : “Le gouvernement doit donner des garanties à toutes les banques israéliennes. Les conditions des banques israéliennes sont parmi les meilleures au monde.” Ceci permettrait aux banques de continuer à prêter afin de soutenir le marché intérieur, et développer l’économie israélienne.

Source : Israel Valley






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

High-Tech | Médecine | Sciences | Economie




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN