Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

Boycott d’Enrico Macias : l’Ile Maurice fait marche arrière


Jeudi 29 Janvier 2009

Le vice-Premier ministre de l’Ile Maurice Xavier-Luc Duval vient d’écrire à Richard Prasquier pour l’informer que son supérieur, le Premier ministre mauricien regrettait l’annulation du concert d’Enrico Macias prévu le 23 janvier dans cette île.




Paris, le 29 janvier 2009


COMMUNIQUE DE PRESSE DU CRIF

: Boycott d’Enrico Macias : l’Ile Maurice fait marche arrière


Le vice-Premier ministre de l’Ile Maurice Xavier-Luc Duval vient d’écrire à Richard Prasquier pour l’informer que son supérieur, le Premier ministre mauricien regrettait l’annulation du concert d’Enrico Macias prévu le 23 janvier dans cette île.

« Il m’a également prié de fixer une nouvelle date pour son concert en accord avec Enrico Macias ». L’affaire avait éclaté le 16 janvier lorsque la municipalité de Port-Louis avait annulé un concert d’Enrico Macias à l’Ile Maurice en raison de sa participation le 4 janvier à la manifestation de solidarité avec Israël, organisée par le CRIF.

Le 9 janvier, le gouvernement mauricien avait annoncé avoir suspendu les activités du Consul honoraire d’Israël en raison de « l’usage disproportionné de la force par Israël à Gaza ».

Interrogé ce même jour par Radio J, Haïm Musicant a indiqué qu’il n’était « pas étonné de cette décision outrancière » contre le chanteur Enrico Macias, ambassadeur de la Paix pour l’UNESCO.

Haïm Musicant a rappelé que l’Ile Maurice s’est illustrée depuis longtemps par sa politique hostile à Israël et que, bien qu’elle ait des relations diplomatiques virtuelles avec ce pays, elle refuse depuis 2000 d’accréditer l’ambassadeur d’Israël.

Le directeur général du CRIF a souligné qu’une telle attitude ne manquerait pas d’avoir des conséquences sur le tourisme vers ce pays, une destination très populaire en France y compris au sein de la communauté juive.

Dans son courrier adressé au CRIF le 27 janvier, Xavier-Luc Duval « consterné » par la position du CRIF a tenu à préciser que « lors d’une manifestation de soutien aux Palestiniens organisée à Port-Louis, le ministre de la Justice mauricien a exprimé un point de vue purement personnel en demandant au public de ne pas se rendre au concert du chanteur.» Le vice-Premier ministre a souligné que « sa prise de position ne reflète nullement celle du gouvernement mauricien envers Enrico Macias. »








Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

France | Israël | Reste du Monde | Info / Intox




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN