Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

COOPERATION GABON-ISRAËL : Une assistance israélienne pour les six fermes agropastorales au Gabon avec la société israélienne ‘’LR Group’’.


Lundi 25 Avril 2011

De multiples contraintes ont accompagné la création et la survie de l'état d'Israël depuis ses débuts, le manque d'eau, de sources d'énergie à disposition, de sol agricole (une partie d'Israël est le désert relativement inhospitalier du Negev) mais les israélien continuent par la recherche et l'innovation à essayer de palier à ce type de difficultés. Voilà un exemple de coopération qui montre combien ce pays est, dans ses fondement moraux, viscéralement attaché à l'aide au développement des autres nations.




Titre original : COOPERATION GABON-ISRAËL : Une assistance israélienne pour les six fermes agropastorales au Gabon avec la société israélienne ‘’LR Group’’.
Source : israel valley

Le ministre gabonais de l’agriculture, Raymond Ndong Sima, a signé vendredi dernier à Libreville une convention avec la société israélienne ‘’LR Group’’ pour la mise en place effective de six fermes agropastorales sur le territoire national en vue de mettre fin aux exportations de légumes et de volaille, rapporte l’Agence gabonaise de presse (AGP).

‘’Financé à hauteur de 9,5 milliards de francs CFA par l’Etat gabonais, le projet vise à booster le développement rural par la construction des fermes mères et fermes écoles », a déclaré M. Ndong Sima, affirmant que ces fermes mères vont servir de base pour une agriculture utilisant les techniques modernes compatibles avec la production du Gabon.

Par contre les fermes écoles constitueront des centres d’apprentissage et de pratiques des techniques modernes d’élevage et d’agriculture par une formation ou un encadrement adapté, a-t-il indiqué

Pour sa part le directeur du développement commercial de la société ‘’Mori Investments’’, filiale du groupe ‘’LR Group’’, Victor Tiroch, a rassuré que le Gabon, dans un an, peut stopper l’importation des légumes et de la volaille.

« Nous avons déjà réalisé ce genre de projet dans d’autres pays africains. Nous commençons aujourd’hui avec six fermes, après nous allons continuer avec les villages modernes comme nous l’avons fait au Nigeria. Je pense que dans un an maximum, nous pourrons stopper l’importation des légumes et de la volaille, qui seront produits au Gabon », a dit M Tiroch.

En vue de garantir la sécurité alimentaire et de réduire la dépendance alimentaire du Gabon vis-à-vis de l’extérieur, le conseil des ministres délocalisé à Makokou du 30 mars dernier avait entériné la mise en place effective sur l’ensemble du territoire de six fermes agropastorales.

Ce projet à caractère périurbain permettra : une plus grande disponibilité des produits sur le marché ; une baisse substantielle des prix des produits alimentaires ; une vulgarisation des techniques modernes d’élevage et d’agriculture par une formation et un encadrement adapté et la construction de villages modernes et de centres sociaux (écoles, centres médicaux, etc.), indique-t-on.







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

France | Israël | Reste du Monde | Info / Intox




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN