Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter


Recherche



Galerie Video
Israël
19/01/2009 | 2147 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Israël
13/01/2009 | 2519 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Israël
12/01/2009 | 2375 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire








Partager

Comprendre les Résolutions de l'ONU


Dimanche 26 Juin 2011

Israël condamné à l'ONU, ne respecte pas les résolutions des Nations unies : "deux poids, deux mesures" vraiment ?




Comprendre les Résolutions de l'ONU
Il y a deux manières d'appréhender l'ONU : celle de la vox populi et celles des diplomates.



La première est celle que nous connaissons tous. Ou feignons croire de connaitre ?



La deuxième moins bien connue est celle qui considère "le machin" comme un lieu de tractations dans un super-Monopoly, ou rien ne fonctionne comme on pourrait le croire dans la première approche.

L'ONU a été créée par les grandes puissances, pour compter leurs troupes et se répartir le monde en zones d'influence.







ONU Zone d'influence ?

Un exemple : regardons ce titre dans la presse française : "vers un vote à l'ONU sur l'initiative de l'ensemble des pays arabes, du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord".

Ne sommes nous pas ici dans le cas d'une initiative que je qualifierais de "musulmane" ?



Qu'aurais à faire par exemple le Maroc ou la Mauritanie dans un conflit de voisinage entre Israël et la Syrie ?

Nous assistons ici à une dérive, n'allant pas dans le sens d'une assemblée que l'on suppose de Sages ! Nous pouvons parler ici d'un Islam "politique" ne se retrouvant pas dans les autres religions à l'heure actuelle, et même probablement avant.







Math + religion = la tête à toto ?

Regardons l'ONU sous le poids de la religion et des mathématiques, nombre de personnes de sensibilité de gauche devraient hurler face à ce "légal" rapt de décisions faisant force de lois internationales, pour des raisons autres que la Droiture. A moins que ces décisions ne leur fassent trop plaisir, et les confortent dans leur haine ;)



Ainsi en 2006 devant la faillite du conseil des droits de l'homme (dont les avis feront le "bonheur" de divers pays voyous).

création d'un nouveau Conseil des droits de l'homme de l'ONU avec l'espoir que cette instance fasse oublier la commission discréditée qu'elle remplace, mais la crainte qu'elle se révèle tout aussi inefficace, plusieurs pays accusés de violations des droits humains continuant d'y siéger.





La défunte Commission des droits de l'Homme avait perdu toute crédibilité ces dernières années étant donné les pratiques douteuses de certains pays au bilan particulièrement négatif en la matière, qui se servaient de leur statut d'État membre pour échapper à des condamnations, dont la Libye, la Syrie ou le Soudan. (voir aussi la fiche ONU de la FIACAT)





Ainsi vous pourrez trouver des condamnations "officielles" de l'ONU faisant force d'autorité dans les médias. L'ONU que l'opinion publique (peu informée sur son fonctionnement réel) pense être le garant de l'ordre mondial ET moral.



Mais bien plus fin, les "recommandations" de l'ONU ne sont, bien entendu, pas exécutoires. Ce qui permet aux tenants de la cause palestinienne de jouer sur du velours :







"Pourquoi ce "deux poids – deux mesures" dès qu'il s'agit d'Israël ?



L'explication est simple pour ceux qui connaissent le décryptage de l'ONU. Simple et cynique ! Car certaines organisations politiques voulant se draper dans un "légalitarisme " pur et dur, jouent sur cette méconnaissance que le publique a des rouages de l'ONU. Cyniquement bien vu !



1. Les chefs d'États dictatoriaux lancent une demande de condamnation.



2. Au vu : de la mathématique, et de pressions financières ou/et pétrolières ; ils l'obtiennent.



3. Le lendemain dans les journaux de ces pays, grands titres sur toutes les Unes des médias étatiques. La rue est contente, le pouvoir plébiscité à nouveau, la propagande gouvernementale qui tapait sur Israël est de nouveau légitimée. Le ciment sociétal fonctionne ! Une nouvelle crise interne ? Hop on recommence ce petit jeu ! "Tant que je gagne, je joue…"



4. Deuxième effet "kiss kool", ces condamnations officielles ET internationales seront immédiatement relayées par les médias pro-palestiniens comme justification "ultime" de son bon droit !





"mais ces condamnation ne sont jamais suivies d'effet !"

Mais c'est normal, car le but des nations ayant proposée la condamnation, n'est pas d'en obtenir l'application, mais juste d'en tirer un bénéfice politique comme démontré plus haut : ce n'est qu'un jeu !

Et non pas l'existence d'une force juive occulte sur la terre entière (et sa banlieue proche) qui ferait d'Israël "le petit pays ou la loi internationale ne s'applique pas".



Surtout que ce système si bien rodé pourrait se retourner contre eux, si, un jour, ils tenteraient de jouer "un cran au dessus". Car tous ces états si prompts à condamner, l'horreur et la félonie sur la place publique, ont eux même des méthodes de gestion de l'humain assez…spéciales !



Et les palestiniens ne sont qu'un prétexte, qu'une courageuse Égyptienne qualifiait de "honte du peuple arabe" qui gaspille des milliards en bourse, en armement ou en équipements pharaoniques sans vouloir aider réellement à l'application d'une paix : "et ce n'est pas la place qui nous manque !".







la mathématique de l'ONU



Pour "jouer" à l'ONU il faut savoir compter les troupes en présence, alors comptons...



Liste de pays ayant été systématiquement contre Israël (hors pays Musulmans) :

• Cuba

• Venezuela (de Chavez)

• Corée du Nord

• Chine & satellites (Viet Nam etc..)

• Russie & satellites (Allemagne de l'Est etc…) = 9 pays



Nombre de décisions de condamnation onusienne auront été entérinées grâce à eux ! Bien que nous ne sachions pas (je rêve ou quoi ?) à l'époque, que la RDA et bien d'autres ne votaient pas en fonction d'un problème donné mais d'un jeu politique URSS vs USA où le monde arabe était représenté par la Russie communiste et le "monde libre" par les USA capitaliste.

Mais ces décisions ont encore valeur légale, comme la main d'un footballeur, "au pas vu pas pris" du Moyen-Orient.

Vous avez dit "justesse/tice" ? Je réponds encore : c'est un jeu !

La Libye, président du Conseil de sécurité de l’ONU, c'est aussi un jeu, mais là, tragicomique.





Liste de pays sous influence d'un Islam Politique (j'ai retiré de cette liste les pays possédant une minorité musulmane (mais possiblement active) de moins de 50 %)

• Afghanistan

• Algérie

• Arabie saoudite

• Azerbaïdjan

• Bahreïn

• Bangladesh

• Brunei

• Burkina Faso

• Comores

• Djibouti

• Égypte

• Émirats arabes unis

• Érythrée

• Indonésie

• Irak

• Iran

• Jordanie

• Kazakhstan

• Koweït

• Liban

• Jamahiriya arabe libyenne

• Malaisie

• Maldives

• Mali

• Maroc

• Mauritanie

• Niger

• Oman

• Ouzbékistan

• Pakistan

• Qatar

• Sénégal

• Somalie

• Soudan

• Syrie

• Tadjikistan

• Tchad

• Tunisie

• Turkménistan

• Turquie

• Yémen



Soit 41 états membres de l'ONU dont les décisions font poids.



coté israélien

Regardons du coté d'Israël.

Un soutien quasi indéfectible des Usa.



Explicable géopolitiquement bien plus que par ou pour le lobby juif ,surtout si l'on regarde

• les besoins financiers d'un gouverneur pour se satelliser, les pétrodollars sont bien plus efficaces !

• les besoins en exportation des USA pour compenser la balance commerciale.





Pour l'Europe,

Cela va de la condamnation (si l'affaire semble bénigne), à l'abstention. Lorsque Dassault doit vendre des avions aux émirats, Thomson ou Matra de l'électronique, que vaut une position diplomatique face à des devises ?



Mais en Europe, d'autres faits léonins sont proposés voire imposés. Savez-vous…

• qu'une liste noire (de la ligue arabe il me semble) d'entreprises juives circule. Et que toute Sté voulant faire affaire avec le monde Arabe se doit de ne pas les avoir comme client ?

• qu'il est interdit à un juif d'être le représentant d'une entreprise voulant commercer avec le Monde Arabe ?





Si l'on ajoute ne serais-ce que la moitié, non, le tiers des pays "non alignés" regroupant près des deux tiers des membres des Nations unies (118 pays), vous comprendrez comment Israël peut être très facilement condamné à l'ONU.

La Real Politique c'est avant tout cela !







Toujours pas convaincu ?



Regardez la liste des pays élu au conseil de sécurité (www.un.org/french/sc/list_french5.asp)



• Algérie 1968 – 1969, 1988 – 1989, 2004 – 2005

• Bahreïn 1998 – 1999

• Bangladesh 1979 – 1980, 2000 – 2001

• Burkina Faso 1984 – 1985, 2008 – 2009

• Djibouti 1993 – 1994

• Egypte 1946, 1949 – 1950, 1984 – 1985, 1996 – 1997

• Emirats arabes unis 1986 – 1987

• Indonésie 1973 – 1974, 1995 – 1996, 2007 – 2008

• Iran (République islamique d' ) 1955 – 1956

• Iraq 1957 – 1958, 1974 – 1975

• Jamahiriya arabe libyenne 1976 – 1977, 2008 – 2009

• Jordanie 1965 – 1966, 1982 – 1983

• Koweït 1978 – 1979

• Liban 1953 – 1954, 2010 – 2011

• Etc….

Ne trouvez vous pas drôle qu'Israël n'y figure pas une seule fois ?

Ce n'est qu'un jeu, nécessaire parfois, mais qu'un jeu.







anti onusien primaire ?



Le garde fou aux dérives prévisibles de l'ONU et imposé par les 5 grands est le "droit de véto" pas vraiment démocratique face à l'idée "d'un pays – une voix". Reconnaissons-le !



Cela a permit notamment à l'URSS et à la Chine l'éduquer "à la pépère" son bon peuple !



D'un autre coté reconnaissons qu'il faut bien "un endroit" pour discuter, se parler même quand on ne se parle pas ou plus.



Des plans d'aides au développement aussi… mais c'est drôle, depuis 1945 et des budgets (hors maintien de la paix) de plus de 4 000 milliards de dollars (2008-2009), des rues pavées de diamants devraient recouvrir la planète !



Allez, soyons beau joueur, cela donne des postes, de l'importance et de la voix à des nations dont on ne connait probablement même pas l'existence économique et géographique.

C'est où déjà le Belize ?






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

France | Israël | Reste du Monde | Info / Intox




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN