Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

"Durban II" : 3 ONG privées de conférence pour "comportement inacceptable"


Jeudi 23 Avril 2009

L'Onu juge inacceptable le comportement de l'Union des étudiants juifs de France, de l'association juive Coexist et de l'institut iranien Neda pendant le discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad.




Lire l'article intégral ici ...

Les Nations Unies ont interdit à trois organisations non-gouvernementales --deux juives et une iranienne-- l'accès à la Conférence "Durban II" contre le racisme à Genève pour "comportement de perturbation inacceptable", a annoncé jeudi un porte-parole de l'ONU.

La mesure frappe plus particulièrement l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), qui a mené des "efforts orchestrés pour perturber la conférence", a dénoncé Rupert Colville, porte-parole du Haut commissariat de l'ONU pour les droits de l'homme.

Un total de 229 membres de l'UEJF s'étaient accrédités pour la Conférence qui se tient au Palais des Nations à Genève, mais ils n'avaient été que 64 à retirer effectivement leur badge auprès des services de l'ONU, a précisé M. Colville.

Lundi dernier, le président de l'UEJF, Raphaël Haddad, coiffé d'une perruque bariolée de clown, s'était élancé vers la tribune où s'apprêtait à prendre la parole le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Il avait alors lancé un nez rouge de clown dans sa direction en lui criant "raciste ! raciste !". Il avait été expulsé de la salle par les gardes de l'ONU, avec au moins deux autres militants de l'UEJF qui avaient manifesté de la même façon dans les tribunes.

Le chef de l'Etat iranien avait alors demandé à l'assistance de "pardonner (aux manifestants), car ils sont mal informés". Quelques minutes plus tard, il qualifiait Israël d'Etat "raciste", provoquant la sortie des ambassadeurs de l'Union européenne présents et un tollé international.

Dès le lendemain, plusieurs dizaines de militants de l'UEJF s'étaient rassemblés dans un hall du Palais des Nations pour y manifester leur opposition à la tenue de la conférence. M. Haddad, qui était parvenu à pénétrer au Palais des Nations en dépit du retrait de son accréditation, était à leur tête et avait été à nouveau expulsé manu militari.

L'ONG française Coexist (22 militants enregistrés pour la conférence), associée à l'UEJF dans la lutte contre le racisme et l'antisémitisme, a également été interdite d'accès au Palais des Nations jusqu'à la fin de "Durban".

Enfin, l'organisation iranienne négationniste Neda Institute for Political and Scientific Research (2 militants enregistrés) a été retirée de la liste des ONG accréditées.









Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

France | Israël | Reste du Monde | Info / Intox




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN