Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

Espagnols et portugais découvrent leurs origines juives


Mercredi 10 Décembre 2008

Bien que les espagnols et les portugais soient réputés être de fervent catholiques, presque un tiers de la population s’avère avoir un patrimoine génétique non chrétien




Par Nina Levy Strauss pour Guysen International News

Bien que les espagnols et les portugais soient réputés être de fervent catholiques, presque un tiers de la population s’avère avoir un patrimoine génétique non chrétien. En effet, environ 20% de la population actuelle de la péninsule ibérique possèderaient des ancêtres juifs sépharades, et 11% porteraient des signatures d’ADN maures. Ce sont les résultats d’une étude rapportée par le New York Times.


Cette forte proportion s’explique par un niveau élevé de conversions volontaires ou forcées au moment de la reconquête du sud de l’Espagne par les Chrétiens au 14ème et 15ème siècle.
Au XIIIe siècle, le sud de l'Espagne et une partie du Portugal ont été occupés par les Arabes.

Vers 1470, les Espagnols chrétiens ont lancé la reconquête de toute la péninsule ibérique, les juifs et musulmans restés en Espagne ont ensuite dû se convertir. C’est la période de l'Inquisition.

Rappelons que les juifs sépharades sont les Juifs qui ont été forcés de quitter l’Espagne et qui se sont installés dans des pays autour de la Méditerranée, ils sont appelés sépharades : mot hébreu pour désigner l’Espagne.

L’étude se base sur l’analyse de chromosomes Y, et a été conduite par une équipe de biologistes dont Mark A. Jobling de l’université de Leicester en Angleterre et Francesc Calafell de l’université Pompeu Fabra de Barcelone.

Les biologistes ont développé une signature de chromosomes Y pour les hommes sépharades, en étudiant les communautés juives sépharades localisées dans les endroits où les juifs ont migré après avoir été expulsé d’Espagne entre 1492 et 1496.

Ils ont aussi caractérisé les chromosomes Y des armées arabes et berbères qui ont envahi l’Espagne en 711 après J.C à partir de données récoltées sur des populations installées maintenant au Maroc et dans le Sahara occidental.

Selon Jonathan S. Ray, professeur d’études juives à l’université de Georgetown, une proportion importante d’espagnols et de portugais ayant des ancêtres juifs devrait être révélée par l’étude car « les Juifs représentaient une grande partie de la population urbaine jusqu’aux grandes conversions ».








Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

France | Israël | Reste du Monde | Info / Intox




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN