Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter


Recherche



Galerie Video
Partenaires et amis
05/04/2012 | 1748 vues
00000  (0 vote)
Partenaires et amis
25/06/2010 | 2330 vues
00000  (0 vote)
Partenaires et amis
21/06/2010 | 4402 vues
00000  (0 vote)








Partager

Guysen ne doit pas ''mourir''


Jeudi 1 Janvier 2009

Alors ne soyons pas indifférents, nous sommes des millions à lire, écouter et voir GUYSEN. NE LAISSONS PAS MOURIR GUYSEN




Guysen ne doit pas ''mourir''
Guysen ne doit pas ''mourir''
Par Marc Haviv pour Guysen International News
Mercredi 31 décembre 2008 à 14:41
Septembre 2000, début de la seconde Intifada en Israël et dans les territoires palestiniens. L'affaire Mohamed Al Dura va, en France, mettre le feu aux poudres.
Des actions antisémites jamais vues depuis les années 1930, vont créer un désarroi énorme au sein de la communauté juive de France.
Les médias nationaux français et occidentaux choisissent leur camp. Israël est décrié, mis au ban des nations. Les attentats "suicide" en Israël, les actes antisémites en France et personne, personne pour nous défendre.

On cherche à la loupe les amis d'Israël, les commentaires des médias nous donnent la nausée. Une nouvelle fois la communauté juive se retrouve seule, incomprise, méprisée, diffamée. Nous avons mal de voir tant d'angoisse au sein de notre communauté.
Nous avons mal aux tripes de voir tant d'Israéliens mourir dans des attentats plus sanglants les uns que les autres et personne pour dire que Nous sommes les vraies victimes.
Et puis comme toujours pour le peuple juif, il y a toujours la lumière au bout de l'obscurité. Comme à Hanouccah ou nos sages disent que les lumières repoussent l'obscurité dans laquelle notre peuple était plongé, un site Internet trouve le courage de relevé le défi de la désinformation.

Quelques bénévoles qui décident que "Cela ne se passera pas comme ça".
Une "prétention" Mégalomane. Comment se battre contre la puissance de tous les médias qui plus est, sans aucun moyen matériel, sans hommes, sans rien. Juste de la bonne volonté et les propres deniers des deux principaux créateurs de ce site.

Guysen!Une bouffée d'oxygène pour ceux qui passent leur temps à "cracher" sur leur téléviseur ou leur poste de Radio tellement ils sont écœurés d'entendre, de voir, tant de haine contre Israël.
C'est à cette période que, bénévole, je me joins à cette petite équipe extraordinaire. La plume de Bensoussan, à l'époque un des principaux éditorialistes, donnent des ailes à mon envie de crier, de hurler. C'est à ce moment que j'ai connu Guy Senbel, Dominique Fitoussi et Aryé Levy, le Rabbin de HATSOLAH YOCH, comme moi, des amoureux "extrémistes" de leur Terre, de leur peuple, décidés de ne pas se laisser faire et d'amener l'information telle qu'elle EST.

Nous partions au gré des évènements dans la voiture de Guy avec un appareil photo, un petit dictaphone numérique, parfois un caméscope et notre bonne volonté, nous, qui n'avions jamais fait d'interview de qui que ce soit, jamais filmé autre chose que les évènements familiaux.
Peut importe, il fallait y aller, il fallait que VOUS sachiez la vérité.
Les prises de risques étaient souvent insensées mais nous étions persuadés que notre action était une Mitsva qui nous protègerait.

Jusqu'à un passé tout proche, postérieur à la seconde Guerre du Liban, c'était cela Guysen. Un site Internet devenu une AGENCE DE PRESSE. C'était cela nos moyens, une voiture particulière, une caméra, un appareil photo et quelques" fêlés" pour se trouver là où personne ne veut aller, pour apporter aux juifs de France, d'Israël cette lutte contre la désinformation, pour leur donner de l'espoir, de la fierté, pour leur donner l'envie d'y croire et de savoir qu'ils ne sont pas seuls devant cette déferlante antisémite et antisioniste. En un temps record Guysen est devenu, à partir de RIEN, à partir de gens qui ont mis leur vie professionnelle, leur foyer en danger, l'incontournable de la lutte contre la désinformation. Aujourd'hui, en moins de deux ans après cette période "pionnière" Guysen est devenu un monument mais malheureusement un mammouth aux pieds d'argile.

Alors que d'aucuns pouvaient croire que le combat de la désinformation allait s'estomper, il repart de plus belle. Le peuple israélien, le peuple juif continue de se battre pour sa survie. En Israël, en France et jusque dans les coins les plus reculés de notre planète, ou des fous fanatiques sont partis torturer et assassiner deux anges voués corps et âme à leurs prochains.

Comment pouvons-nous imaginer ce combat sans GUYSEN. Je vous avoue que j'ai appris comme vous tous, leur situation par les messages envoyés. Je croise de temps en temps Guy, Dominique, mais je ne m'imaginais pas que leur problème était un problème de survie. Mon rôle de bénévole au sein de l'équipe s'est arrêté après la guerre du Liban car il fallait penser à gagner sa vie. Mais EUX ils ont continué dans un combat que l'on ne peut gagner sans argent. On ne peut plus être sur tous les fronts sans avoir les moyens nécessaires pour cela.

Je ne peux pas imaginer le combat de mon peuple dans ces périodes si difficiles sans GUYSEN.
Qui va nous informer, qui va prendre notre défense, qui va nous faire vibrer pleurer, rire. Ce n'est pas possible, Guysen ne peut pas disparaitre.
Nous devons tous réagir, Tout ce que j'ai raconté est VERITE, l'existence même de Guysen pendant ces 7 années est un miracle à lui tout seul.

Alors, nous devons tous faire un effort extraordinaire pour que Guysen vive, pour que l'information sur Israël ne vienne pas uniquement de l'AFP, de REUTERS et des médias nationaux français. Guysen est pour moi l'unique rempart restant de la désinformation. Je ne peux même pas imaginer un matin sans ouvrir Guysen, une heure sans le fil d'info, un jour sans les News de Gusyen.
Je suis fier d'avoir partagé un bout de chemin avec cette magnifique équipe, avec ces personnes qui travaillent "Lé Chem Chamaïm" ("Pour le Ciel" et sans aucun intérêt).
Je ne peux imaginer que les risques pour notre vie que nous avions pris pendant la guerre du Liban, alors que nous avions chacun une famille, et que nous étions BENEVOLES pour la plupart, ces risques soient vains et que Guysen allait se taire non pas par les bombes mais par l'argent….

Non Guysen doit continuer. Un jour j'ai entendu le Grand rabbin de Paris, le Rav Messas, rapporter des propos lors d'une collecte de fond aux USA.
Devant la fébrilité des donateurs, le Rav qui récoltait des fonds pour Israël a dit à l'assemblée la chose suivante
"En Hébreu DAMIM veut dire "SANG' mais également "ARGENT". Lorsque vous, donateurs vous donnerez de votre argent, ce ne sera jamais jusqu'à la dernière goutte de votre argent. Mais lorsque les soldats de TSAHAL, les civils dans les zones à risque, donnent leur sang, c'est jusqu'à la dernière goutte de leur sang. C'est cela GUYSEN, je les ai vu, je l'ai vécu, ils sont prêts à donner jusqu'à la dernière goutte de leur Sang ET de leur argent.

Alors ne soyons pas indifférents, nous sommes des millions à lire, écouter et voir GUYSEN. NE LAISSONS PAS MOURIR GUYSEN


Le présent article est une initiative strictement personnelle, je ne sais même pas s'il sera diffusé.







Dans la même rubrique :

Pitch My Startup Ei # - 14/05/2014

Volontariat Civil - 12/06/2012

1 2 3 4 5 » ... 14

A propos de Connec'Sion | Technologie et économie | Dans le Monde (Juif) | GVAHIM | Partenaires et amis | Arts et loisirs | Juridique | Alyah




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN