Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

L’IRAN ET ISRAEL ANNONCENT LA CREATION DE NOUVELLES « TASK-FORCES » CYBERNETIQUES.


Vendredi 3 Juin 2011

http://connec-sion.com/admin/page/




Titre original : L’IRAN ET ISRAEL ANNONCENT LA CREATION DE NOUVELLES « TASK-FORCES » CYBERNETIQUES.
Source : nanojv


Le 18 mai, le Bureau du Premier Ministre Israélien (incluant les services spéciaux) annonce la création d’une nouvelle task force cybernétique. En faisant cela Israël veut mettre en synergie l’industrie, la recherche académique et les entités publiques liées au secteur de la sécurité. Cette initiative suit les recommandations du Pr Yitzhak Ben Yisrael président du National Research & Development Council.

La première priorité est la protection des infrastructures critiques (électricité, eau, énergie, transports etc..) contre des cyber-attaques gouvernementales ou isolées (comme celles qui ont visé par le passé le réseau électrique du Brésil, le système bancaire estonien ou le processus électoral au Myanmar en novembre 2010). Le site de la Banque d’Israel pourtant bien protégé est lui même tombé en 2008. Selon les autorités israéliennes, le secteur privé est appelé à jouer un rôle décisif dans le nouveau dispositif dont le déploiement s’effectuera sur 5 ans.

Au même moment, l’Iran annonce le lancement d’un nouveau cyber command. Information livrée le 16 mai dernier par un général des Gardiens de la Révolution. Peu de précisions ont filtré, si ce n’est que le modèle retenu semble être le prestigieux USCYBERCOM (voir l’article d’analyse de NanoJV ici). De manière paradoxale, comme le notent les observateurs attentifs, l’Iran cale son développement technologique sur Israël, des technologies spatiales, nanotechnologiques ou encore biotechnologique. Quant au modèle américain, il est la clé de voûte de la science iranienne puisque le système universitaire et scientifique perse a été modelé à l’origine par les USA dans le cadre de coopérations étroites avec le régime du Shah.

En tout état de cause l’ère post-Stuxnet promet d’être riche en rebondissements sur le front cybernétique et les ondes de choc prévisibles se ressentiront probablement bien au delà des marches du Moyen-Orient. On se souvient que lors de l’attaque de l’an dernier dont les commanditaires n’ont pas été identifiés, le virus visant les installations nucléaires iraniennes avait infecté des millions d’ordinateurs dans le monde et éveillé de grandes craintes au sein de nations technologiques comme l’Inde ou la Chine sans parler de l’Europe et… des États-Unis.

Dominique Bourra, CEO of NanoJV.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

High-Tech | Médecine | Sciences | Economie




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN