Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

LES BOURSES EUROPÉENNES PLÉBISCITENT ISRAËL: l'Autorité des Marchés Européens allège les formalités d'introduction en bourse pour les firmes israéliennes.


Vendredi 25 Mars 2011

es autorités boursières européennes ont décidé d’alléger les formalités destinées aux sociétés israéliennes qui désirent être cotées sur une place financière européenne. L’European Securities and Markets Authority (ESMA) vient de publier une directive selon laquelle le prospectus israélien d’introduction en bourse sera aussi valable pour les bourses européennes. Israël est le premier pays non européen à bénéficier de ce privilège de la part de l’ESMA.




Source : IsraelValley

Les autorités boursières européennes ont décidé d’alléger les formalités destinées aux sociétés israéliennes qui désirent être cotées sur une place financière européenne. L’European Securities and Markets Authority (ESMA) vient de publier une directive selon laquelle le prospectus israélien d’introduction en bourse sera aussi valable pour les bourses européennes. Israël est le premier pays non européen à bénéficier de ce privilège de la part de l’ESMA. Un grand pas en avant
Dorénavant, les sociétés israéliennes qui sont déjà cotées à la bourse de Tel Aviv pourront utiliser le même “prospectus d’introduction” pour être cotées sur une bourse européenne. Le “prospectus d’introduction” est un document exigé par les autorités boursières et qui comprend des renseignements sur la société (statut, capital, activités, effectifs, résultats) et sur l’opération financière envisagée (nombre et la nature des titres offerts la souscription, calendrier de l’opération et la date prévue de cotation des titres, etc.).
Cette mesure va donc encourager les sociétés israéliennes à s’introduire dans les bourses européennes et à y lever des capitaux. Selon le Prof. Zohar Goshen, qui est le président de l’Autorité boursière israélienne, « le marché financier israélien vient de faire un grand pas en avant, ce qui va faciliter aux sociétés leur enregistrement sur les places européennes et l’emprunt de fonds; il s’agit d’une contribution décisive pour les sociétés et les investisseurs israéliens ».
Régulation européenne
L’European Securities and Markets Authority (ESMA) a remplacé le Comité Européen des Régulateurs de Marchés (CESR) à compter du 1er janvier 2011. Cette nouvelle autorité européenne des marchés, créée à Paris, a pour ambition d’harmoniser les cadres réglementaires nationaux. Pour ce faire, elle dispose de compétences nouvelles par rapport à son prédécesseur, le CESR. La plus importante d’entre elles lui donne la possibilité d’édicter des normes techniques applicables à l’ensemble des places boursières d’Europe.
Dans un communiqué à la presse (en anglais), l’ESMA précise: « ESMA announces today, that Israeli issuers may list their prospectus for shares on any EU regulated market, on the basis of a prospectus drawn up in accordance with Israeli regulation, with the addition of a ‘wrap’ which contains a number of supplementary disclosures. The new framework will ensure that Israeli prospectuses meet the requirements of the EU’s Prospectus Directive (PD), enabling EU investors to continue to enjoy equivalent levels of protection in receiving similar information in considering offers from third country issuers ».
La décision européenne est donc une reconnaissance de l’efficacité de la régulation israélienne en matière boursière. Elle garantira plus de clarté pour les investisseurs et facilitera une convergence globale des normes de comptabilité financière entre Israël et les pays européens.
Jacques Bendelac (Jérusalem)






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

High-Tech | Médecine | Sciences | Economie




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN