Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

«Laisser s’exprimer la haine est inadmissible»


Dimanche 18 Janvier 2009

Joël Mergui, président du Consistoire central, s’inquiète des dérives lors des rassemblements :




Source Libération




Joël Mergui est le président du Consistoire central israélite de France.

Quel est l’état d’esprit de la communauté juive en ce moment ?

Le sentiment qui domine est l’inquiétude. J’ai reçu dimanche les responsables des organisations juives. Tous appréhendent une possible importation de la violence en France. Avec les augmentations des actes antisémites ces derniers jours, cette inquiétude me paraît normale.

Souhaitez-vous des mesures de sécurité particulières ?

Nous avons demandé un renforcement des mesures de sécurité aux abords des lieux de culte. Je suis en contact régulier avec le ministère de l’Intérieur. De même, chaque consistoire est en communication avec les commissariats et les préfectures. La réactivité des pouvoirs publics est réelle. Nous n’avons pas de soucis de ce côté-là.

L’inquiétude est-elle comparable avec la période de la deuxième Intifada (2000-2005) ?

Le ressenti est le même. On perçoit un basculement de l’antisionisme vers l’antisémitisme. Entre brûler l’étoile de David sur un drapeau, comme on l’a vu ces jours-ci pendant les manifestations, et brûler l’étoile d’une synagogue, il n’y a qu’un pas. Les élus et les associations devraient condamner ces gestes.

Ce n’est pas le cas, selon vous ?

Je suis indigné quand je vois certains élus et personnalités influentes dans des cortèges où le drapeau israélien est brûlé et des slogans haineux proférés. Laisser s’exprimer la haine dans la rue est inadmissible. En défilant, ces personnes désinhibent le passage à l’acte chez une population fragile.

Quelles relations avez-vous avec les responsables musulmans ?

J’ai de très bonnes relations avec Mohammed Moussaoui [président du Conseil français du culte musulman, ndlr]. Je suis tout à fait favorable au dialogue, au débat avec les musulmans. Au niveau local, je connais plusieurs initiatives de dialogue entre rabbins et imams. Mais mon rôle est de ne pas laisser les expressions de haine se développer.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

France | Israël | Reste du Monde | Info / Intox




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN