Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

Les puits de pétrole et de gaz dit : Léviathan et Tamar, hautement stratégique pour Israël viennent d'être accordés irrémédiablement à Israël mettant un terme aux revendications libanaises.


Dimanche 19 Décembre 2010

Les puits de pétrole et de gaz dit : Léviathan et Tamar, hautement stratégique pour Israël viennent d'être accordés irrémédiablement à Israël mettant un terme aux revendications libanaises. L'énergie et l'eau sont des ressources primaires essentielles à la survie de cette état dans le Moyen-Orient, c'est un accord fondateur qui vient d'être signé pour Israël mais les réactions libanaise et du monde arabe sont à suivre sur cette affaire...Israël rentre dans la cours des pays exportateur de pétrole et de gaz.




Titre originale : ISRAËL ET CHYPRE ONT SIGNÉ UN ACCORD DÉLIMITANT LEUR ZONE ÉCONOMIQUE MARITIME. Les puits de pétrole et de gaz de la Méditerranée appartiennent définitivement à Israël.
Source : israelvalley
Pour plus de renseignement : JPost

EXCLUSIF – C’est maintenant définitif: les puits de pétrole et gaz, dits “Tamar” et “Léviathan”, découverts par des compagnies israéliennes appartiennent bien à Israël. N’en déplaise au Liban qui revendique la propriété de ces puits. Conformément à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (Convention dite de Montego Bay), Israël et Chypre ont signé vendredi un accord délimitant la frontière économique de leurs eaux territoriales communes.

C’est le ministre israélien des Infrastructures, Ouzi Landau, qui a signé le document à Nicosie avec Marcos Kyprianou, ministre des Affaires étrangères de la République de Chypre. Cet accord évitera tout contentieux à l’avenir entre les deux pays quant à l’exploitation des sources de gaz trouvées par Israël en méditerranée, et dont certaines peuvent se trouver dans les eaux territoriales chypriotes.

L’accord israélo-chypriote, qui détermine une « zone économique exclusive », trouve son fondement juridique dans la Convention des Nations unies sur le droit de la mer signée le 10 décembre 1982. La convention de l’ONU stipule que:

« Dans la zone économique exclusive, l’État côtier a:
- des droits souverains aux fins d’exploration et d’exploitation, de conservation et de gestion des ressources naturelles, biologiques ou non biologiques, des eaux surjacentes aux fonds marins, des fonds marins et de leur sous-sol, ainsi qu’en ce qui concerne d’autres activités tendant à l’exploration et à l’exploitation de la zone à des fins économiques, telles que la production d’énergie à partir de l’eau, des courants et des vents;
- juridiction en ce qui concerne la mise en place et l’utilisation d’îles artificielles, d’installations et d’ouvrages, la recherche scientifique marine, la protection et la préservation du milieu marin ».

Autrement dit, les puits de pétrole et de gaz “Tamar” et “Léviathan”, découverts par des compagnies israéliennes, appartiennent à Israël; dorénavant, cette reconnaissance s’impose aux yeux de la communauté internationale. En déclarant sa zone économique exclusive, Israël met un terme aux revendications libanaises sur les découvertes israéliennes.

Selon cette convention de l’ONU, chaque État côtier peut décider de créer, ou non, une ZEE; il peut alors en fixer arbitrairement la largeur, mais la ZEE ne peut toutefois s’étendre au-delà de 200 milles comptés à partir de la côte. Lorsque les côtes de deux États sont distantes de moins de 400 milles, la limite séparant leurs ZEE doit être fixée d’un commun accord. C’est ce qu’ont convenu Israël et Chypre en fixant par des négociations bilatérales leurs droits sur l’espace marin.

On peut relever qu’en Mer méditerranée, très peu d’Etats ont créé une ZEE: si tous les Etats faisaient, toute la Méditerranée serait dans une zone sous juridiction d’un Etat. Certains pays ont toutefois créé des zones où ils exercent une partie des droits et des devoirs attachés aux ZEE (comme la pêche ou la protection de l’environnement). C’est le cas de la France, par exemple, qui a créé en 2004, en Mer méditerranée, une zone de protection écologique.








Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

High-Tech | Médecine | Sciences | Economie




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN