Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

Muriel Touaty devient Chevalier de l'Ordre National du Mérite


Jeudi 24 Septembre 2009

La Directrice Générale de l'ATF (Association Technion France) s'est vue honorée mercredi 23 septembre 2009, au Ministère de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur, par la remise de la médaille de Chevalier de l'Ordre National du Mérite




Muriel Touaty devient Chevalier de l'Ordre National du Mérite
Après une allocution de Madame Edith Cresson, suivie par celle de Valérie Pécresse, et devant un public de haut niveau, tant politique que scientifique, tant Français qu'Israélien, avec sa famille et ses amis, Muriel Touaty a prononcé un discours à la hauteur de l'évènement.
Connec'Sion, toujours présente aux cotés de Muriel Touaty, vous propose de le lire in extenso ci-après :





Muriel Touaty devient Chevalier de l'Ordre National du Mérite
Madame le Premier Ministre, Très chère Edith Cresson,

Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Chère Valérie Pécresse,
Madame la Ministre et Présidente de la FFI, Chère Nicole Guedj
Monsieur le Sénateur Pierre Laffitte,
Messieurs les  Députés maire et député Européen,
Monsieur le Conseiller pour la recherche auprès du Président de la République, Cher Bernard Belloc,  
Monsieur l’Ambassadeur  D’Israël en France, cher Daniel Shek,
Mesdames et Monsieur les Présidents et directeurs d’institutions de recherche,  
Madame le Recteur de l’Académie de Rouen, chère Marie Danièle Campion,
Monsieur le Président du Consistoire de France, cher Joël Mergui,
Membre du comité directeur de l’Association Technion France et son Président Jacques Lewiner,
Chers André Deloro et Rebecca Boukrys,
Mes Parents, mon fils Théo, ma famille,
Très chers Amis,

La liste est longue et j’en suis bien évidemment  la première honorée….

Madame la Ministre,  Quelle émotion!

Je suis profondément émue par l’honneur que vous me rendez aujourd’hui en me remettant cette distinction vous Madame qui avez proposé pour moi la Nomination au grade de Chevalier dans l’Ordre National  du Mérite. Vous Madame qui en votre qualité de Ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche avez cette charge fondamentale de mener à bien la mission d’excellence que vous vous êtes fixée au travers de l‘éducation et du savoir pour les générations d’aujourd’hui et celles  à venir.
Madame la Ministre, pour ceci, et pour tout ce que vous venez d’exprimer à mon propos de très touchant, je vous remercie du fond  du cœur.
Je vous remercie aussi de votre accueil chaleureux /en nous recevant ce soir au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ainsi que vos collaborateurs, notamment Fabrice Larché, votre Chef de Cabinet et Nicolas Castoldi, votre conseiller technique.
Ma gratitude s’adresse aussi et bien évidemment à la République Française  et aux valeurs qu’elles incarnent car la France m’honore aujourd’hui par cette reconnaissance prestigieuse.
Mais en quoi suis-je donc si méritante ? Moi qui n’ai comme unique mérite que celui de faire ce qui me passionne et ce qui me porte je veux dire par là : Représenter en  France et soutenir l’un des campus universitaire scientifique et technologique pluri et interdisciplinaire des plus prestigieux au Monde  le Technion de Haïfa, en Israël.  Egalement et surtout renforcer et développer inlassablement les relations bilatérales dans le domaine de l’innovation entre nos deux pays.  
Permettez moi à cet égard de saluer la mémoire de l’ancien Ministre Hubert Curien cette magnifique salle porte son nom et ce n’est peut être pas un hasard d’y être réunit ce soir. Il fut l’un des pionniers du développement de la relation scientifique entre la France et Israël. Il a présidé l’Association AFIRST l’Association Française de l’Innovation et de la Recherche Scientifique créée par François Gros et a notamment développé dans le domaine spatial des coopérations avec Israël.
Mon émotion ce soir je  voudrai la transmettre  à  toutes celles  et à tous ceux dont j’ai eu  la chance de croiser le Chemin depuis 8 ans maintenant que je suis revenue en France après l’avoir quitté pour  Israël à l’âge de 14 ans avec mes parents et ce pour une vingtaine d’années. Parcours certes atypique mais doté de cette double Culture  profondément ancrée moi.
Permettez-moi donc de vous remercier toutes et  tous professeurs et chercheurs institutionnels et officiels amis et grands soutiens du Technion vous êtes si nombreux que je ne peux tous vous nommer et ce n’est pas l’envie qui me manque seul le temps je poserai juste mon regard sur Monsieur André Deloro, cher André  et sur vous tous qui me faites l’honneur et le grand  plaisir d’être présents ce soir.
Cette distinction je vous la dois aussi vous qui êtes à mes côtés pour m’accompagner me soutenir et me faire confiance dans cette mission que je me suis  fixée avec ardeur faire en sorte  que les valeurs universelles dans lesquelles nous avons tous foi ici la transmission du Savoir et de la Connaissance l’innovation et le progrès Scientifique et Technologique pour le bienfait de l’humanité  transcendent nos frontières nous associent dans nos ressemblances et nous rassemblent dans nos différences.
Evidemment c’est au Technion et à toute cette famille admirable qui fête cette année son 85ème anniversaire auxquels je pense très fort ce soir. Cette grande Institution du savoir qui a précédé de 24 ans la création Officielle de l’Etat d’Israël et dont Albert Einstein fut un des pères fondateurs a su s’imposer aujourd’hui parmi les 10 premiers centres de recherches mondiaux.
En 2004 l’académie Nobel a pour la première fois distinguée deux de ses éminents chercheurs, Aaron Ciechanover et Avram Hershko, de la Faculté de médecine. Je me permets de faire un clin d’œil au Sénateur Pierre Laffitte qui avait déjà signé en 1979 un accord entre l’Ecole des Mines et le Technion. Je salue à cet égard le prof. Jacques Lévy directeur scientifique honoraire de l’Ecole des Mines Paristech, VP de l’Association Technion France  et néanmoins Ami. Mais aussi CP, BH, DK, PJ qui font eux aussi partis de mon comité.
Madame la Ministre, en juin 2008 vous nous avez fait ce grand honneur de visiter le Technion dans le cadre du voyage d’état du Président de la République en Israel le Président du Technion sachez le  en a gardé un souvenir d’une très grande intensité.
Mais c’est surtout au nouveau Président du Technion récemment élu le professeur Peretz Lavie specialiste mondial du Sommeil que vous avez rencontré Madame sur notre campus à Haïfa que mes pensées vont ce soir. Je vous parlais de l’importance des rencontres dans la vie  j’ai eu la chance de rencontrer cet homme doté de grandes qualités humaines Il y a 7 ans maintenant un cycle peut-être. Ce fut alors une rencontre exceptionnelle. Nous avions compris tous deux  dès nos premiers échanges qu’une belle histoire allait s’écrire pour le Technion  en  France.
Elle s’écrit  par les actions concrètes et surtout par les résultats acquis ce qui est le plus important que j’ai menées, que je mène, et que je mènerai avec vous TOUS   pour faire en sorte que la coopération scientifique, technologique et industrielle  entre nos deux pays se renforce encore plus pour aller encore plus loin dans le progrès en établissant dans le ‘faire ensemble’ oserais je dire dans le ‘vivre ensemble’ des échanges d’excellence pour un avenir prometteur.
Cette histoire continue et continuera à s’écrire avec force et ténacité vous pouvez compter sur moi Madame la Ministre pour pérenniser cet acquis car rien n’est jamais acquis.
Permettez moi chers Amis de conclure sur quelques notes personnelles et par des valeurs humaines qui me sont chères/ car elles sont  universelles.
Le dévouement  l’altruisme  l’ouverture de la pensée le sentiment de Responsabilité et d’engagement la quête presque acharnée pour l’aboutissement des idées pour le Progrès toutes ces Valeurs, ces Vertus auxquelles je tiens tellement  et qui animent mon être  et pour lesquelles vous me récompenser ce soir Madame la Ministre sont des qualités qui m’honorent certes à titre personnel  mais qui honorent surtout notre humanité notre humanisme tout simplement. 
Je vous remercie aussi parce que cela nous donne l'occasion  en tant que femmes  de démontrer  s'il en était encore besoin  que devant le devoir la motivation la passion et l’enthousiasme à agir concrètement pour des causes fondamentales les hommes et les femmes n'ont pas à se distinguer les uns des autres et que par conséquent lorsque leurs Mérites se trouvent reconnus et j’ai eu grâce à vous Madame ce très grand honneur  il importe peu qu'ils soient d’un sexe ou d'un autre. 
Et plus personnel encore,
Je tiens à mentionner la présence parmi nous de mon fils chéri Théo  qui du haut de ses 12 ans  a lui aussi le mérite de partager oserais-je dire de subir les vibrations de ma passion pour ce que je Fais  la présence de mes parents, Danièle et Marcel Turk  qui sont venus spécialement d’Israël pour être à mes cotés en ce moment important  Papa,  Maman, je suis heureuse de  vous avoir avec moi aujourd’hui….. De remercier  mon assistante  et néanmoins complice Dominique Cohen  qui elle aussi a le mérite de se dépenser sans compter. De saluer ma famille et mes amis proches Marianne, Axel, Lucile et les autres…qui vivent aussi  par procuration toutes  les actions que je déploie pour renforcer les relations bilatérales entre la France et Israël.
Ma motivation ma passion pour cette cause pour les valeurs qu’elles représentent je les transporte partout où je suis partout où Je vais. Bien sur  dans le cadre du Technion et de l’Association Technion France mais aussi et vous l’avez mentionné Madame la Ministre de les investir dans le Cadre de la Commission scientifique présidée par Madame Edith Cresson de la Fondation France Israël  avec d’autres éminents Collègues présents dans cette salle.
Enfin  mes pensées vont droit vers mes origines, fondement de mon éducation, l’Histoire de mes Grands parents. Tous quatre pris dans les tragédies du siècle précédent, ceux paternels, Polonais de la région de Lemberg plus précisément fuyant une époque sombre et  trouvant refuge en France en 1926 cette France à laquelle ils étaient tant attachés et qui ont ensuite subit  les persécutions de la guerre et ceux  maternels venus d’Alger en 1962 avec comme objectif de reconstruire leur existence à Paris.
Mon grand père venu d’Alger, Français de statut et de Coeur, devenu Citoyen Israélien très peu avant de nous quitter il y a 2 ans maintenant, dont j’étais si proche, si complice et lui tellement fière de sa petite fille,  j’entends presque sa voix me chuchoter à l’oreille de là où il est   
‘Muriel, continue TA route, Tu es sur le Chemin de Ta Vérité’.
Ce grand Honneur que vous me rendez aujourd’hui Madame la Ministre qui me réjouis tellement et me touche au plus au point c’est à leur Mémoire C’est à leur Histoire dont je suis aussi l’héritière que je le dédie.     Merci à tous.







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

High-Tech | Médecine | Sciences | Economie




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN