Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

Notre histoire est notre miroir


Mercredi 11 Novembre 2009

Par Sandrine Ben David
http://sandrinebendavid.canalblog.com/






marseille





Pourquoi et jusqu’où un Etat doit-il se confronter à sa propre histoire ? Est-ce le signe de la maturité d’un peuple que d’accepter de regarder en face son passé ? Doit on chercher des coupables ou avoir une attitude d’expiation, lorsque ce ne sont plus les criminels mais leurs enfants a qui l’on demande de se repentir ? Les français n’ont jamais été aussi préoccupés, aussi fascinés qu’aujourd’hui par leur propre histoire, et en particulier par l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, conflit profondément traumatique, parce qu’il a été avant tout un conflit de civils, et que ces civils y ont été confrontés à des choix extrêmes, et parfois insurmontables.





789afaee9cf236b9ebdbfaf7b8d7e096






France Télévision a récemment diffusé un numéro très intéressant de l’émission « Complément d’Enquête » sur le thème de « la France face à son histoire ». Parallèlement, une première à la télévision, France 3 a réalisé la série « Un village français », qui aborde avec une honnêteté nouvelle les sujets difficiles de l’antisémitisme chrétien et de la collaboration. Les grands festivals, Cannes pour le cinéma (« Le Ruban Blanc » ; « Inglorious Basterds » ; « L’Armée du Crime ») et Avignon pour le théâtre (« Inconnu à cette Adresse » ; « Paroles d’Etoiles, Mémoires d’Enfants Cachés ») ont multiplié les présentations de sujets liés à la dernière guerre mondiale. Le même phénomène se retrouve dans les derniers grands succès littéraires, et jusque dans les discours politiques, où l’histoire de la France et en particulier celle de la Seconde Guerre mondiale, n’a jamais été aussi présente. Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, a évoqué la nécessité, au moment où la France fait face à une crise identitaire profonde, de ressusciter le « Récit national », cette histoire qui n’est pas celle des historiens mais celle des hommes, créatrice d’un ciment commun sur les bases duquel pourrait se refonder le pacte républicain.



19104838






En effet, l’histoire en France possède avant tout une fonction identitaire qui n’est pas aussi importante dans les autres pays (en Grande Bretagne, l’économie remplit cette fonction, aux Etats-Unis, c’est le droit), c’est une pratique sociale avant d’être une pratique académique. L’histoire fait partie intégrante de la structure culturelle des français qui, avec le travail de mémoire et de reconnaissance effectué, sont devenus beaucoup plus adultes. Aujourd’hui, les politiques, les historiens, et aussi les artistes tentent de réconcilier la Nation avec elle-même, pour la prévenir et la protéger contre de nouvelles tragédies.



1_village_fran_ais__62_






« Il est indécent de raconter l’insupportable, alors que nous devons l’affronter encore aujourd’hui, en regardant le monde qui nous entoure», explique le metteur en scène d’ « Un Village français », Philippe Triboit. «  Il n’est pas non plus nécessaire de multiplier les scènes de violence pour créer le danger ou susciter la tension. Il suffit d’entrer dans la psychologie et d’observer comment les gens d’un même pays ont réagi et sont arrivés à ne plus se comprendre ».




un_village_parfait_M23324






On dit que c’est dans la tempête qu’on voit les marins. Dans les périodes de troubles, certains se posent des cas de conscience, d’autres pas du tout. L’action au quotidien détermine si l’on est d’un côté ou de l’autre d’une ligne. Si l’on choisit de rester inactif, d’agir de manière frontale, ou si l’on préfère se débrouiller en suivant des chemins sinueux. Notre histoire est notre miroir. Elle reflète cette nécessité qu’ont les hommes de choisir un certain mode de relation et d’existence pour subsister. Elle nous rappelle aussi qu’à une autre époque, nous avons été acteurs d’une situation, et que nous devons accepter de nous regarder en face. Elle nous prévient enfin, que nous pouvons tous commettre, au quotidien, des actes dont nous ignorons la portée...







Internet : nos favoris | Arts Plastiques | Cinéma et Théatre | Littérature | Musique | Histoire | Gastronomie




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN