Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter


Recherche



Galerie Video
Israël
19/01/2009 | 2115 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Israël
13/01/2009 | 2492 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Israël
12/01/2009 | 2343 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire








Partager

Offensive diplomatique


Lundi 29 Décembre 2008

Par David Sivan pour Guysen International News




Autre aspect de la guerre menée par Israël contre le Hamas, le front médiatique. Les dégâts occasionnés par les images des victimes à Gaza pourraient comme par le passé, forcer Israël à modifier sa stratégie militaire. L’offensive diplomatique d’explication a donc commencé en même temps que les raids sur les bases des intégristes du Hamas. Présentation de l’équipe chargée de la communication.


Oubliés les divergences politiques, depuis l’entrée en action des avions de chasses israéliens à Gaza, le gouvernement israélien et sa coalition, toutes tendances confondues, serrent les rangs.

L’enjeu est de taille, il s’agit pour Israël d’expliquer les raisons qui l’ont poussé à mener une opération d’une telle envergure contre le Hamas.
Pour éviter les fausses notes, tous parlent d’une seule voix et pour l’occasion, l’anglais fera l’affaire, car la destination des messages distillés par les uns et les autres est bien la presse internationale.

Première constatation, les trois acteurs principaux du gouvernement semblent suivre une partition écrite à trois mains, chacun étant chargé de compléter la phrase de l’autre sur la même tonalité.

« Il ya un temps pour une trêve et un temps pour le combat et le temps est venu pour le combat » explique Ehoud Barak ministre israélien de la Défense, tandis que Ehoud Olmert, Premier ministre israélien poursuit :

« L'opération dans la bande de Gaza à principalement pour but de changer la situation dans la partie sud de notre pays. Cela prendra un certain temps. Et nous sommes tous prêts à assumer la charge et les douleurs qui sont une partie indissociable de cette situation ».

Et Tsipi Livni,chef de la Diplomatie israélienne de préciser :
« Si nous agissons contre le Hamas, nous essayons d'éviter des victimes civiles, même si c'est difficile. Cela est difficile parce que le Hamas se cache parmi la population civile, dans l'espoir qu’Israël se gardera de frapper ces zones sensibles ».

Des propos qui fixent la position de Jérusalem sur le conflit et qui seront répétés à l’envi. D’ailleurs Tsipi Livni s’est chargé personnellement de répondre aux demandes d’interviews formulées par les grandes chaines de la planète.

Afin de diffuser son message le plus largement possible, Tsipi Livni a exigé de la part de tous les ambassadeurs israéliens à travers le monde qu'ils mettent un terme à leurs vacances de fin d'année et qu'ils regagnent leurs bureaux.

Ces représentants de l'Etat d'Israël seront chargés de relayer le message suivant rédigé par Jérusalem : « Israël a le droit de défendre ses citoyens du sud, dont la vie était devenue insupportable. Les tirs de roquettes n'ont jamais cessé en huit ans ».

Dani Gillerman, ex-ambassadeur d'Israël à l'Onu, a été désigné dans la foulée chef de l'équipe israélienne chargée de la campagne d'information internationale sur l'opération de Tsahal à Gaza.

Un autre homme clé que les téléspectateurs dans le monde risquent d’apercevoir régulièrement : Mark Regev, le porte parole du gouvernement omniprésent dans la campagne explicative aux médias.

Et même si les images de guerre possèdent un aspect émotionnel dont l’impact est avéré sur l’opinion publique, la dream team diplomatique du gouvernement israélien est en marche, pour au moins tenter de limiter les dégâts et expliquer qu’Israël n’avait d’autres choix avec les islamistes du Hamas que de faire parler les armes.








Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

France | Israël | Reste du Monde | Info / Intox




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN