Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

Recharger des appareils sans l'aide d'une prise de courant...


Dimanche 9 Janvier 2011

Le mécanisme d'induction appliqué au appareils électro-ménager révèle la possibilité de les recharger en les déposant simplement sur une surface adaptée...une sorte de rechargement wireless.




Recharger des appareils sans l'aide d'une prise de courant...
Titre original :INNOVATION DE RUPTURE ISRAELIENNE. « POWERMAT COUPE LES FILS ET S’ENVOLE ».
Source :nanojv
Pour plus de renseignement :powermat

Le premier investissement du fonds technologique de General Motors (*) se fera dans Powermat, une start-up israélienne d’avant-garde. L’accord est annoncé officiellement à l’occasion de la grand messe numérique du « Consumer Electronics Show 2011 de Las Vegas » (ici). La petite société Powermat est née en 2006 à Neve Ilan, sur les hauteurs à l’ouest de Jérusalem, au cœur d’un petit parc industriel dédié au secteur de la communication (kyriat Hatikshoret).

La percée de Powermat repose sur la technologie de l’induction magnétique: la transmission d’électricité sans fil. Une batterie peut donc désormais être rechargée par simple contact sur une zone active. Il suffit aujourd’hui de poser un appareil électronique sur la plaque développée par Powermat pour le recharger. Dans la version actuelle, le support de Powermat permet de charger simultanément 4 appareils (il peut s’agir indifféremment de iPhones, téléphones mobiles, baladeurs MP3, consoles de jeu portables…).

Powermat en pleine croissance, annonce 5 millions d’unités vendues en 2010 sur plus de 30 000 points de vente dans le monde. Ce n’est évidemment qu’un début. Lorsque le procédé israélien aura été intégré en OEM par les plus grands fabricants mondiaux et que les surfaces d’induction se seront généralisées, il suffira de poser les appareils électroniques aux emplacements dédiés dans les bureaux, restaurants, habitations, automobiles pour les recharger.

Dans la dynamique du show de Las Vegas, Powermat annonce ainsi de nouveaux accords OEM (définition ici) avec le géant américain Qualcomm (ici), spécialisé dans les composants pour téléphones mobiles; idem avec « Haier Group » basé en Chine (fabricant de réfrigérateurs, machines à café, climatiseurs, télévisions…). Haier (ici) 4ème fabricant mondial d’électronique et d’électromenager, s’apprêterait ainsi à lancer de nouvelles lignes d’appareils électroménagers sans fil. Enfin pour clore l’offensive de choc, un accord avec Arconsas (ici), une grande société canadienne spécialisée dans les sièges d’aéroports et présente sur 130 hubs dans le monde.

(*) Le fonds de capital-risque GM Ventures a été lancé en juin 2010 avec un capital de départ de 100 millions de dollars. L’investissement de 5 millions de dollars dans la start-up israélienne Powermat semble être le premier d’une longue série en Israël pour General Motors. Les domaines ciblés sont la voiture électrique, propre (biocarburants), intelligente (smart materials), numérique et interactive (« infotainment »). Le premier véhicule hybride équipé avec la technologie Powermat sera le Chevrolet Volt de General Motors.

Parallèlement, afin de capter et développer les technologies du futur, General Motors a implanté des centres de recherche en Inde, en Chine et en Israël. Le centre israélien de GM se situe naturellement à Herzlyah Pituah, « capitale » de la Silicon Valley israélienne, et se concentre sur les innovations relatives aux interfaces hommes-machines, aux technologies sans fil, aux capteurs intelligents et aux systèmes de vision avancés.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

High-Tech | Médecine | Sciences | Economie




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN