Connec'Sion - Professionnels High-Tech Juifs de France
Inscription à la newsletter







Partager

UN CAPTEUR DE POUL DE LA SOCIETE ISRAELIENNE IDESIA ATTIRE L'ATTENTION AU GRAND SALON DE L'ELECTRONIQUE DE LAS VEGAS.


Mercredi 19 Janvier 2011

La société iDesia commercialise un capteur de poul relativement générique mais aussi extrêmement précis et un corps d'outils permetant de developper tout une gamme d'applications à partir de sa technologie. Celles-ci peuvent êtres variées : médecine, suivi et coaching personnel mais aussi sécurité ...à découvrir sur leur site.




Titre original : UN CAPTEUR DE POUL DE LA SOCIETE ISRAELIENNE IDESIA ATTIRE L'ATTENTION AU GRAND SALON DE L'ELECTRONIQUE DE LAS VEGAS.
Source : israelvalley
Pour plus de renseignement : les site de iDesia

Au grand salon de l’électronique (CES) les organisateurs ont mis sur pied un “sommet de la santé numérique”, avec des débats sur des thèmes comme “un docteur dans la main: explorer les options de la santé mobile” ou “les technologies motivent-elles pour rester en bonne santé?” Pour les exposants, la diffusion des appareils électroniques personnels peut mener à une réduction importante du coût de la santé, en donnant aux gens la possibilité de mieux s’impliquer en surveillant eux-mêmes comment ils vont, et en facilitant les communications entre médecins et patients.

Elliot Sprecher, un spécialiste de l’analyse des données à la société israélienne iDesia, qui vend un capteur du pouls, estime que la diffusion de la technologie numérique devrait déboucher “sur une meilleure prise de conscience de leur propre santé physique par les patient”: “Par exemple, un électro-cardiogramme, on en fait peut-être un par an. (…) ce n’est pas assez pour dépister la possibilité d’un vrai problème cardiaque”. Alors que “si on vérifie tous les jours, on finit par voir les conséquences d’un mauvais mode de vie”, ajoute M. Sprecher. “A l’inverse, on verrait des améliorations si on commençait un programme d’activité physique”.

Vous cliquez sur votre souris depuis plusieurs heures, vous êtes fatigué mais vous ne vous en rendez même plus compte. Demandez à votre ordinateur, il saura vous dire quand arrêter. Cette innovation digne d’un film de science-fiction sort une nouvelle fois des cerveaux israéliens. Lors d’une exposition commerciale organisée à Taiwan, la start-up israélienne, IDesia, a fait sensation avec son nouveau gadget : un logiciel informatique capable d’indiquer à son utilisateur lorsqu’il est temps de prendre une pause. Le logiciel utilise ce que le jargon scientifique appelle « une technologie de signature biodynamique » capable de mesurer les variations d’humeur et les montées de stress à partir du rythme cardiaque, additionné à d’autres facteurs comme l’âge.

Mais comment le système fonctionne-t-il exactement ? Il suffit de toucher avec ses deux doigts une surface métallique dont l’aspect ressemble à une souris d’ordinateur. Aussitôt, la surface détermine votre rythme cardiaque. Couplé à d’autres informations personnelles recueillies précédemment, le logiciel analyse votre niveau de stress en deux temps, trois mouvements. C’est mieux qu’une visite chez le médecin.

Mieux encore, selon le PDG d’IDesia, Danny Lange, le logiciel peut aussi endosser le rôle d’un « coach » personnel : il enseigne des techniques pour conserver son calme et même indirectement, pour baisser sa pression sanguine : « C’est comme des empreintes digitales, chacun est différent », explique David Chang, le vice-président de la start-up.

Dans l’univers des start-up israéliennes qui se font et se défont à vitesse grand V, Idesia fait figure de vétéran puisqu’elle a été fondée, il y a déjà six ans, par Danny Lange et le docteur Yossi Gross.—

Source: (©AFP / 09 janvier 2011)






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

High-Tech | Médecine | Sciences | Economie




KIKAR HABUSINESS

Derniers connectés
Jerusalem Immobilier JERUSALEM IMMOBILIER
Deborah HOSATTE
IDEAL Immobilier JÉRUSALEM
Ronny RUBIN
YAELLE AMSELLEM
Catherine ADIDA
David LEVENS
Jean-Luc MORDOH
Sografik SOGRAFIK
Yohan COHEN